La maladie cœliaque en 13 questions

La maladie cœliaque en 13 questions

A travers 13 questions, je te présente ou se situe un peu la maladie cœliaque (MC) actuellement sur le plan recherche scientifique.

Mais d’abord, un petit rappel de ce que c’est la MC !

La maladie cœliaque (MC), ou intolérance au gluten, est de nos jours une des maladies digestives les plus fréquentes. Elle détruit la paroi de l’intestin grêle. Sa connaissance a beaucoup progressé durant ces vingt dernières années mais cette pathologie auto-immune, n’est toujours pas assez prise au sérieux. Une seule solution : une alimentation à zéro gluten à vie.

OK, mais coté perspectives …!

Un point relatif à l’évolution de la recherche scientifique sur la maladie cœliaque qui demande à être mieux connue, mieux prise en charge et mieux diagnostiquée.

 

Pour répondre à plusieurs questions sur la situation de la MC en France en 2020, le Pr Christophe Cellier, Chef de Service d’Hépato-gastro-entérologie et Endoscopie Digestive – Hôpital Européen Georges Pompidou,

répond comme suit :

 

1- Ou en est la recherche sur la MC ?

En réalité, il n’y a pas assez d’études sur cette maladie, les études qui ont été réalisées restent relativement anciennes.

2- Quelle est la fréquence de la MC en France ?

On parle de 0,5 à 2% de la population en fonction des régions. Mais en réalité ce chiffre représente uniquement 20 à 30% des malades. En revanche, la maladie cœliaque est « potentiellement » fréquente.

3- Existe t-il un traitement médical pour soigner la MC?

Les malades cœliaques préfèreraient sans doute avaler un comprimé plutôt que de s’astreindre à une alimentation rigoureuse à zéro gluten. Des études sur des traitements alternatifs sont en cours d’évaluation.

Malheureusement à ce jour, il n’existe aucun traitement médical pour soigner la MC, la seule solution pour guérir est une alimentaire stricte à zéro gluten.

4- De nos jours, est -il facile de suivre une diète à zéro gluten ?

Une diète à zéro gluten est extrêmement difficile à appliquer, le gluten étant partout.

5- Que pensez-vous des personnes qui adoptent une alimentation à zéro gluten par choix ou parfois en suivant la mode et non par nécessité ?

Une alimentation à zéro gluten pour ceux dont le diagnostic de la MC est négatif n’a aucun intérêt nutritionnel. Attention toutefois adopter une alimentation à zéro gluten pour une personne non cœliaque peut être problématique !

6- Que faut-il faire en cas de doute vis-à-vis de la MC ?

Très bonne question. Il faut tout simplement faire une prise de sang permettant de révéler les anticorps spécifiques de la maladie. Si c’est le cas, confirmer le diagnostic avec une biopsie.

7- Intolérance et sensibilité au gluten, quelle différence ?

On parle d’une hypersensibilité avec des symptômes sans risques de complications mais pour lesquels, le zéro gluten va apporter un soulagement.

8- Est ce que c’est une maladie qui touche tous les âges ?

On a pensé pendant longtemps qu’elle touche uniquement les enfants. Mais la réalité au fil du temps nous a montré que la tranche des 20 à 40 ans a été le plus diagnostiquée. 20% des dépistages touchent des personnes âgées de 60 ans et plus.

Pour info, j’ai été diagnostiqué à l’age de 27 ans !

9- Est ce que la MC touche plus les femmes ou les hommes ?

La maladie cœliaque est plus fréquente chez la femme par terrain de prédisposition génétique.

10- Est ce que la MC est génétiquement transmissible ?

Généralement, le risque de transmission est multiplié par 5 chez les apparentés au premier degré des sujets cœliaques. Néanmoins, dans 95% des cas, ils ne transmettront pas leur maladie.

Je te le confirme car mon fils est non cœliaque 😊.

11- Pensez vous que les malades respectent leur diète à zéro gluten ?

Le respect d’une alimentation à zéro gluten ne dépasse pas 50% des cas. C’est une maladie stressante qui a un grand impact sur la vie sociale. En effet, manger à zéro gluten est excessivement difficile, notamment en dehors de chez soi (au restaurant, chez des amis…).

12- Quel est le danger de ne pas suivre une alimentation stricte à zéro gluten ?

Ne pas suivre une alimentation stricte à zéro gluten expose le malade à la persistance des symptômes ce qui conduit à un risque accru d’inflammation de l’intestin grêle. Cela peut provoquer une déminéralisation osseuse aggravée. D’autre part, à des cas heureusement rares comme des lymphomes ou autres  cancers.

13- Pour guérir de la MC, une diète à zéro gluten est obligatoire et à vie ?

Absolument, pour améliorer cliniquement et rapidement l’état de santé des malades dès le début du régime alimentaire à zéro gluten. Ensuite, pour rétablir la villosité de l’intestin grêle car pour que l’intestin atrophié par la maladie cœliaque repousse, il faut compter un à deux ans. Cependant, pour ne pas rechuter et recommencer à zéro, il faut mémoriser que le gluten est tout simplement du poison qui détruit la villosité intestinale et que poursuivre le régime à zéro gluten est une prescription à vie… pour l’instant !

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire