Dépasse ton propre obstacle !

Dépasse ton propre obstacle !

On le sait déjà !

On sait très bien que c’est un fait bien établi : pour vivre pleinement avec la maladie cœliaque, il est impératif d’éliminer complètement le gluten de notre alimentation. C’est une réalité à laquelle nous devons faire face et à laquelle nous devons nous adapter pour améliorer notre qualité de vie.

Bien sûr, cela peut être un ajustement difficile, mais c’est une étape nécessaire pour notre bien-être. Malgré les défis, nous aspirons toujours à une vie épanouie et significative.

Accepter notre nouvelle réalité en tant que personne atteinte de la maladie cœliaque est essentiel. En embrassant ce changement, nous avons l’opportunité de créer la vie que nous avons toujours souhaitée vivre.

 

Ma stratégie alimentaire à zéro gluten idéale embrasse pleinement l’approche faite maison. Pour moi, c’est un mode de vie. Je trouve une véritable satisfaction à cuisiner chez moi, en privilégiant les aliments bruts, les fruits et légumes frais de saison, et en préparant mes repas moi-même.

Je recommande vivement de prendre plaisir à préparer tes propres repas. C’est une occasion de te connecter avec toi-même, de prendre soin de ton bien-être et, bien sûr, de ta santé !

La clé est de commencer par des ingrédients de base, naturels et propres (qu’ils soient frais ou congelés), et d’utiliser des ustensiles et de la vaisselle impeccables. Avant de te lancer dans la cuisine, assure-toi d’avoir tous les ingrédients prêts pour les différentes recettes que tu souhaites réaliser.

 

Comment éviter d’acheter les aliments contenant du gluten lorsque tu fais tes courses ?

Pour une diète à zéro gluten, on doit tout d’abord connaître l’appellation des aliments qui éventuellement contiennent du gluten.

Il ne s’agit pas uniquement de supprimer le pain, les pâtisseries, les viennoiseries, les pâtes (à base de blé) et les céréales. Le gluten sert souvent de liant ou d’épaississant et donc aussi présent dans de très nombreux produits alimentaires industriels…

Le gluten se cache sous diverses appellations comme suit :

  • Malt et extrait de malt,
  • Amidon
  • Extraits de protéines végétales hydrolysées
  • Protéines végétales (par ex. texturées),
  • Matières amylacées,
  • Agents anti-agglomérants (souvent présent autour des figues et des pâtes de fruits, du chocolat),
  • Épaississants (présents dans beaucoup de produits allégés),
  • Liant protéinique végétal,
  • Matières grasses allégées,
  • Capsules ou gélules glutinisées (gélatine et gélopectose sont autorisées)…

À l’heure actuelle, la réglementation stipule clairement que la présence de gluten doit être clairement indiquée sur toutes les préparations industrielles. Bien que des mesures soient en place, il existe toujours un risque de contamination par le gluten, notamment lors de l’emballage des aliments.

L’Association Française des Intolérants au Gluten (AFDIAG) accorde une grande importance à cette question de l’étiquetage, exigeant que les industriels soient précis dans la composition des produits alimentaires qu’ils commercialisent.

Il est donc essentiel de vérifier attentivement la composition des produits en lisant attentivement les étiquettes. Même si nous sommes amenés à suivre un régime sans gluten, certains produits transformés peuvent contenir de petites quantités de gluten. Pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, cela représente un risque potentiel de dommages pour leurs intestins.

La vigilance est de mise, car le gluten peut se retrouver dans des produits auxquels on ne s’attendrait pas. Par exemple, il peut être présent dans certains médicaments, fromages, charcuteries, compotes, confitures, cocktails de vitamines, yaourts, bières et seitan.

Je vous recommande vivement de consulter le site web de l’Association Française des Intolérants au Gluten (http://www.afdiag.fr), où vous trouverez de nombreuses ressources utiles pour l’épanouissement des personnes atteintes de la maladie cœliaque.

 

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager :)
Posted in Non classé.

Laisser un commentaire