Qu’est ce qu’une Inflammation ?

Cette synthèse de quelques travaux de recherche pour t’expliquer qu’est ce qu’une inflammation ?

Qu’est ce qu’une Inflammation ?

L’inflammation fait partie du mécanisme de défense de l’organisme. Il s’agit du processus par lequel le système immunitaire reconnaît et élimine les stimuli nocifs et étrangers et entame le processus de guérison. L’inflammation peut être aiguë ou chronique (1, 2, 3).

Inflammation aiguë

Les lésions tissulaires dues à un traumatisme, une invasion microbienne ou des composés nocifs peuvent induire une inflammation aiguë. Elle débute rapidement, devient grave en peu de temps et les symptômes peuvent durer quelques jours. L’inflammation subaiguë est la période entre l’inflammation aiguë et l’inflammation chronique et peut durer de 2 à 6 semaines (4).

Inflammation chronique

L’inflammation chronique est également appelée inflammation lente, à long terme, qui dure sur des périodes prolongées de plusieurs mois à plusieurs années. En général, l’ampleur et les effets de l’inflammation chronique varient selon la cause de la blessure et la capacité de l’organisme à réparer et à surmonter les dommages (4).

 

Étiologie

D’après Pahwa et al (2018) (4), l’inflammation chronique peut résulter des facteurs suivants :

 

  • Échec de l’élimination de l’agent à l’origine d’une inflammation aiguë, comme les organismes infectieux, notamment Mycobacterium tuberculosis, les protozoaires, les champignons et autres parasites qui peuvent résister aux défenses de l’hôte et rester dans les tissus pendant une période prolongée.
  • L’exposition à un faible niveau d’un irritant particulier ou d’une matière étrangère qui ne peut être éliminée par dégradation enzymatique ou phagocytose dans l’organisme, y compris des substances ou des produits chimiques industriels qui peuvent être inhalés sur une longue période, par exemple la poussière de silice.
  • Trouble auto-immun dans lequel le système immunitaire reconnaît un composant normal de l’organisme comme un antigène étranger et attaque les tissus sains, donnant lieu à des maladies telles que la maladie cœliaque.
  • Un défaut dans les cellules responsables de la médiation de l’inflammation entraînant une inflammation persistante ou récurrente, comme les troubles auto-inflammatoires (fièvre méditerranéenne familiale).
  • Des épisodes récurrents d’inflammation aiguë. Cependant, dans certains cas, l’inflammation chronique est une réponse indépendante et non une séquelle de l’inflammation aiguë, par exemple des maladies comme la tuberculose et la polyarthrite rhumatoïde.
  • Les inducteurs inflammatoires et biochimiques provoquent un stress oxydatif et un dysfonctionnement mitochondrial tels que la production accrue de molécules radicalaires, de produits finaux de glycation avancée (AGE), de cristaux d’acide urique (urate), de lipoprotéines oxydées, d’homocystéine, …etc

 

Références

1. Michels da Silva D, Langer H, Graf T. Inflammatory and Molecular Pathways in Heart Failure-Ischemia, HFpEF and Transthyretin Cardiac Amyloidosis. Int J Mol Sci. 2019 May 10;20(9). Abstract

2. Zhang X, Wu X, Hu Q, Wu J, Wang G, Hong Z, Ren J., Lab for Trauma and Surgical Infections. Mitochondrial DNA in liver inflammation and oxidative stress. Life Sci. 2019 Nov 01;236:116464. Abstract

3. Fritsch J, Abreu MT. The Microbiota and the Immune Response: What Is the Chicken and What Is the Egg? Gastrointest Endosc Clin N Am. 2019 Jul;29(3):381-393. Abstract

4. Pahwa R, Goyal A, Bansal P, Jialal I. Chronic Inflammation. StatPearls Publishing, Treasure Island (FL), 10 Apr 2018 PMID: 29630225.  Abstract

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager :)