Mon histoire

Je vais te raconter mon histoire avec la maladie cœliaque pour commencer à échanger avec toi. Tu as peut-être été touché d’une certaine façon par la maladie cœliaque ou bien un être cher, un ami ou un collègue ; je comprends ce que tu ressens !

Mon histoire a commencé au moment où finalement le médecin a pu diagnostiquer mon problème de santé. Je travaillais à l’époque dans une parapharmacie familiale. Nous avions bien un rayon de produits sans gluten ! Le médecin ce jour-là, m’a regardé dans les yeux et m’a dit : ” Tu connais la famille des cérélaes SABOT ?

 

Comme je suis à la base ingénieur agronome de formation, j’ai répondu : ” Oui !”

Il m’a dit : ‘Tu vas donc devoir éloigner toutes traces de céréales SABOT à savoir Seigle, Avoine, Blé, Orge et Triticale de ton alimentation !”

En effet, il y a une controverse sur le gluten de l’avoine qui semble ne pas trop déranger les malades cœliaques , mais systématiquement « contaminé » par la présence de résidus de céréales contenant du gluten des autres céréales (blé, orge, etc.) durant la récolte, le stockage ou le transport.

Il a ajouté : « Tu as la maladie cœliaque et l’alimentation à zéro gluten est ton seul traitement à vie ».

J’avoue que j’étais choqué ! Mais au même temps j’avais enfin trouvé la réponse à mes multiples questions relatives à mon problème de santé. Le diagnostic n’a pas été facile. Une maladie difficile à diagnostiquer surtout que je n’avais pas un symptôme bien précis. J’étais plutôt tout le temps fatigué et j’avais tendance à tomber par suprise et perdre conscience !

Le chemin du diagnostic était long mais finalement bien confirmé grâce à une biopsie. Bien qu’il ait été un processus épuisant et fastidieux, je eu enfin une réponse concrète quant à pourquoi je me sentais tellement fatiguée pendant tant d’années.

…Et voilà que ma vie a changé pour toujours !

 

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •