Coronavirus et Maladie cœliaque

Coronavirus et Maladie cœliaque

Le comité médical de l’AFDIAG, nous rassure qu’il n’existe aucun risque augmenté de Coronavirus pour les malades cœliaques.
Le Professeur Guillaume BOUGUEN explique qu’il n’y a « aucune recommandation spécifique autres que celles délivrées à la population générale ».

1.Que dois-je faire en tant que patient atteint de la maladie cœliaque pour me protéger au mieux de Coronavirus ?

  • Pour te protéger du Coronavirus, tu dois suivre les conseils du ministère de la santé qui sont régulièrement mis à jour.
  • Tu dois suivre et respecter un régime alimentaire strict sans gluten, qui est l’unique traitement de la maladie cœliaque.
  • Ne te sens pas seul. Nous sommes là pour t’aider et nous disposons d’une communauté de médias sociaux dynamique. Nous avons une gamme de services pour t’aider à suivre un régime sans gluten.

2. Les personnes atteintes de maladie cœliaque sont-elles généralement plus exposées au risque d’infection par des virus ?

Rien ne prouve que les personnes atteintes de maladie cœliaque soient plus exposées au risque d’infection virale. Comme le coronavirus est un nouveau virus, nous n’avons pas de recherche qui étudie spécifiquement l’impact sur les personnes atteintes de maladie cœliaque, y compris les personnes atteintes de maladie cœliaque. Le risque d’infection dû au coronavirus ne sera probablement pas différent de celui de la population générale.

3. S’il n’y a pas de risque accru d’infection virale, pourquoi m’a-t-on proposé le vaccin contre la grippe ?

D’après Coeliac UK, l’infection par le virus de la grippe peut entraîner des complications supplémentaires, notamment une pneumonie bactérienne. Les patients atteints de maladie cœliaque ont un risque légèrement plus élevé d’attraper une pneumonie bactérienne. Par conséquent, la vaccination des personnes atteintes de maladie cœliaque contre la grippe n’est pas due à un risque accru de contracter l’infection virale elle-même, mais à un risque accru d’avoir des complications plus graves de la maladie si elles devaient l’attraper.

Le vaccin contre la grippe est administré à de nombreuses personnes souffrant de problèmes de santé et donc ne pas exclure les personnes atteintes d’une maladie cœliaques de la vaccination. Le fait de se faire vacciner ne signifie pas en soi que l’on fait partie d’un groupe “à risque”.

4. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque courent-elles un risque accru si elles attrapent un coronavirus ?

D’après Coeliac UK, comme le coronavirus est une nouvelle maladie, il n’existe pas de recherche spécifique sur le risque pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque. La recommandation du gouvernement concernant les personnes qui “ont des problèmes avec leur rate” signifie que certaines personnes atteintes de maladie cœliaque sont incluses dans le groupe à haut risque. La rate joue un rôle important dans la lutte contre l’infection et environ 30 % des personnes atteintes de maladie cœliaque souffrent d’hyposplénisme. La fonction de la rate n’est pas systématiquement évaluée, de sorte que tout le monde ne sait pas s’il est atteint d’hyposplénisme. Comme la plupart des gens ne sauront pas s’ils souffrent d’hyposplénisme ou non, notre conseil consultatif sur la santé estime qu’il est raisonnable que les personnes atteintes de maladie cœliaque se considèrent comme faisant partie du groupe à risque et suivent les conseils qui y sont associés.

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire