05 Habitudes pour manger à zéro gluten

05 habitudes pour manger à zéro gluten

 

Pour développer cet article, on va utiliser une main. Un symbole de protection et de bien être.

Eh oui, une main qui nous prépare entre autre à manger ! On va l’appeler une main alimentaire ou chaque doigt représente une habitude que je te conseille d’instaurer dans ta vie quotidienne 🙂

 

La main alimentaire

 

 

1/ Céréales et féculents

Toutes les céréales SABOT comme seigle, avoine, blé, orge, triticale et celles contenant du gluten peuvent être remplacés par des céréales à zéro gluten comme le riz, le maïs, le millet, des légumineuses comme le soja, les pois chiches, les lentilles, les légumes à feuille comme le quinoa, les féculents comme pommes de terre, les châtaignes ainsi que certaines racines comme le manioc.

Tous ces produits céréaliers et féculents peuvent être utiliser aussi comme farine pour faire du pain, des gâteaux, desserts et tous types de gourmandises à zéro gluten.

Nous sommes tenus d’en consommer au moins 125 g par jour pour notre équilibre alimentaire et nous procurer une grande énergie.  C’est ce qu’on appelle les produits énergétiques. En effet, les céréales et les féculents présentent le groupe alimentaire qui nous apporte le plus de glucides. Ils nous permettent d’avoir de l’énergie pour faire fonctionner nos organes.

 

 

2/ Fruits et légumes

Tous les légumes et fruits frais sont à consommer en raison de respectivement au moins 300 g et 250 g par jour.

Si on peut quantifier notre consommation en légumes, il faut la répartir en plusieurs fois par jour. De façon à avoir systématiquement un repas à base de légumes. Pour les fruits, on peut prendre 02 fruits par jour.

Le privilège est évidemment pour les fruits et légumes de saison mais les surgelées peuvent aussi nous dépanner. A éviter les légumes préparés et les fruits en compote sucrés ou déshydratés et lyophilisés.

Les fruits et légumes est le groupe d’aliments qui apportent le plus de vitamines. On les appelle les nutriments fonctionnels ! Ils nous permettent de faire fonctionner correctement nos organes.

 

Les fruits et légumes n’apportent pas d’énergie mais sont essentiels et indispensables pour notre santé avec l’apport des vitamines.

 

 

3/ Légumineuses

Excellente source de protéines végétales. Il faut donc remplacer la viande au mois une fois par semaine par des légumineuse. De préférence les consommer fraiches, sèches ou surgelées. Attention, en conserve peuvent contenir du gluten.

Riches en fibres, en vitamines du groupe B, en minéraux (magnésium, calcium, sélénium) et en antioxydants ; elles sont une bonne alternative pour les personnes intolérantes au gluten.

La digestion des légumineuses est lente, cela ne fait pas monter le taux de sucre sanguin rapidement, ce qui en fait un bon choix pour fournir de l’énergie durable.

– Valeurs nutritionnelles des légumineuses

 

Pour reconstituer une protéine complète contenant tous les acides aminés essentiels à l’organisme, on peut associer les légumineuses à certaines céréales.

Voici deux exemples d’association alimentaire entre légumineuses et céréales.

  • Riz complet & haricots rouge
  • Maïs & fèves

 

 

4/Graines et fruits à coque

Une petite poignée ou un creux d’une main de fruits à coque (noix, amandes, noisettes, arachides, pistaches…) et graines (de lin, de courge, de tournesol, de sésame…) est recommandé par jour soit environ 15 à 25 g.

Ce groupe d’aliments est très riche en graisses mono-saturées contribuant à une bonne santé cardiovasculaire.

Attention comme-même, car ce groupe d’aliments comprends plusieurs allergènes.

 

 

5/ Sel + sucre + gras + produits transformés + boissons alcoolisées

L’augmentation de l’obésité, du diabète, des maladies du foies ou encore certains cancers a poussé les scientifiques à s’intéresser de plus près à l’alimentation industrielle ainsi qu’à l’excès de sel, sucre et gras consommé par les personnes qui développent ces problèmes de santé.

Ce n’est pas le trio sel, sucre et gras, normalement indispensable à notre alimentation qui pose un problème pour notre santé, mais leur quantité démesurée dans les aliments industriels. Tu l’auras donc compris que tu dois éviter au maximum les produits industriels transformés car sont tout simplement des faux aliments.

Hélas les « faux aliments » envahissent nos foyers et frigos. Il s’agit des plats et viandes préparés, snacks salés, les multiples sauces et les mélanges d’épices avec une grande quantité de sel. Les produits ultras transformés et gorgés de gluten seraient nocifs et sources de nombreuses maladies chroniques.

De plus, les boissons alcoolisées peuvent contribuer au développement de nombreuses maladies comme : les cancers, les maladies cardiovasculaires et digestives, les maladies du système nerveux et troubles psychiques. L’alcool présente un grand risque même consommer en faible quantité, l’alcool a également une influence sur d’autres problèmes de santé très courants comme : la fatigue, la tension artérielle trop élevée, les troubles du sommeil, les problèmes de mémoire ou de concentration, etc….

 

Voici mes conseils

 

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire