Ne soit pas ton propre obstacle !

Ne soit pas ton propre obstacle !

Intolérance au gluten, une nouvelle diète !

On le sait déjà ! Et on sait aussi que la seule solution est bien vivre avec la maladie cœliaque en retirant totalement le gluten de notre alimentation.

Eh oui, c’est la vie et il faut l’accepter et s’y mettre à l’améliorer !

Parce qu’on veut vivre et la vie est encore belle !

Tu dois accepter ta nouvelle vie de cœliaque, et tu fais cette nouvelle vie celle dont tu as toujours voulu vivre !

Ma meilleure diète à zéro gluten est celle qui cadre vraiment avec l’optique du fait maison. Cela fait partie de l’art de vivre. Cuisiner maison en privilégiant le cru, les légumes et fruits frais de saison et en préparant moi-même mes repas.

Je te conseille donc de préparer toi-même tes repas par simplement t’amuser, t’intéresser à toi-même, à ton bien être et évidement à ta santé !

Cela est très simple en partant d’aliments de base, naturels (frais ou congelés), de surtout utiliser de la vaisselle et des ustensiles propres.

Cependant, tu dois préalablement préparer l’ensemble des ingrédients répondant aux multiples recettes que tu veux réussir.

Comment éviter d’acheter les aliments contenant du gluten lorsque tu fais tes courses ?

Pour une diète à zéro gluten, on doit tout d’abord connaître l’appellation des aliments qui éventuellement contiennent du gluten.

Il ne s’agit pas uniquement de supprimer le pain, les pâtisseries, les viennoiseries, les pâtes (à base de blé) et les céréales. Le gluten sert souvent de liant ou d’épaississant et donc aussi présent dans de très nombreux produits alimentaires industriels…

Le gluten se cache sous diverses appellations comme suit :

  • malt et extrait de malt,
  • amidon
  • Extraits de protéines végétales hydrolysées
  • protéines végétales (par ex. texturées),
  • matières amylacées,
  • agents anti-agglomérants (souvent présent autour des figues et des pâtes de fruits, du chocolat),
  • épaississants (présents dans beaucoup de produits allégés),
  • liant protéinique végétal,
  • matières grasses allégées,
  • capsules ou gélules glutinisées (gélatine et gélopectose sont autorisées)…

Actuellement,  la réglementation précise que la présence de gluten doit être signalée dans toutes les préparations industrielles. Les risques de traces de gluten existent, certains aliments peuvent être contaminés au moment de l’ensachage, par exemple.

L’Association Française Des Intolérants au Gluten (AFDIAG) est  à cheval sur cette question d’étiquetage ou les industriels doivent obligatoirement être précis sur la composition des produits alimentaires commercialisés.

Par conséquent, il faut bien vérifier la composition en lisant avec attention les étiquettes. Oui, si on doit suivre une diète à zéro gluten, certains produits préparés peuvent en contenir en quantité infime, mais pour nous les cœliaques, nous prenons le risque d’endommager nos intestins.

La vigilance est donc nécessaire car on trouve du gluten même dans les produits où on ne s’y attend le moins ! Par exemple : dans certains médicaments, fromages, charcuteries, compotes, confitures, cocktails de vitamines, yaourts, la bière et le seitan.

Je vous conseille d’ailleurs fortement d y aller sur le site de l’Association Française Des Intolérants Au Gluten (http://www.afdiag.fr ) ou il ya beaucoup de bonnes surprises pour l’épanouissement d’un cœliaque.

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire