Complications

Complications

 

Si la maladie cœliaque n’est pas traitée, elle peut se compliquer.

 

Ci-dessous quelques risques au cas par cas  :

 

Intolérance au lactose . Parce que la paroi intestinale est endommagée, une intolérance au lactose peut survenir.

 

Anémie. Suite à la mauvaise absorption du fer.

 

Ostéoporose. La mauvaise absorption du calcium et de la vitamine D.

 
Neuropathie (atteinte des nerfs). Des migraines, des crises d’épilepsie ou d’autres troubles neurologiques sont parfois observés.

 

Infertilité. L’infertilité et les fausses couches sont également plus fréquentes.

 

Arthrite. Une inflammation des articulations, responsable de douleurs, survient chez certaines personnes atteintes.

 

Dermatite herpétiforme. C’est une affection de la peau qui est associée à l’intolérance au gluten.

 

Certains types de cancer. Risque de lymphome intestinal, de cancer de l’intestin et d’autres types de cancers, à long terme.

 

Retard de croissance . Faible croissance ou puberté tardive (chez les enfants).

 

Réduire les risques des complications

 

Afin de réduire vos risques de développer les complications citées plus haut, votre seule assurance  est le régime alimentaire à zéro gluten, et ce, à vie.

 

Plusieurs recherches ont démontré que les risques de développer presque toutes ces complications chutent rapidement au taux de risques associé à la population générale tant qu’une alimentation à zéro gluten est maintenue à vie.

 

 

Sachez que même de petites quantités de gluten peuvent déclencher des symptômes qui accroîtront vos risques de complications à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.