Vous avez la maladie cœliaque silencieuse ?

Vous avez la maladie cœliaque silencieuse ?

 

Non, vous n’avez pas de symptômes Sourire. Oui, vous avez besoin d’un régime à zéro gluten !Déçu

 

Si vous avez la maladie cœliaque, vous savez sans doute que cela signifie que votre corps réagit dès la présence du gluten qui attaque la muqueuse de l’intestin grêle.
Chez certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque, cela se traduit dans les principaux symptômes gastro-intestinaux, y compris la diarrhée, la constipation et des douleurs abdominales Malade.

agribusiness-1487018_960_720Mais d’autres personnes atteintes de la maladie cœliaque ne remarquent pas les principaux symptômes digestifs. Ils peuvent avoir d’autres symptômes de la maladie cœliaque, y compris la fatigue et les problèmes neurologiques bend-1296747_960_720ou ils peuvent avoir aucun symptôme.

 

 

Si vous avez la maladie cœliaque sans symptômes apparents, sachez que vous avez la « maladie cœliaque silencieuse » ou parfois « maladie cœliaque asymptomatique. » Vous avez encore l’atrophie des villosités (le dommage intestinal qui définit la maladie cœliaque), et vous risquez encore des complications très graves si vous ne parvenez pas à manger zéro gluten. Mais vous ne souffrez pas de diarrhée, de constipation, ou d’autres symptômes digestifs – d’où le terme «silencieuse».

 

Le Diagnostic de la maladie cœliaque peut être un choc ! blonde-1296489_960_720

Généralement, beaucoup de personnes sont diagnostiquées parce qu’elles portent des affections connexe à la maladie cœliaque comme la thyroïde ou l’anémie. Cependant, leurs médecins les renvois pour le dépistage. Si non, vu la conscience de la maladie cœliaque de nos jours, d’autres personnes sont diagnostiqués parce que leurs proches portent la maladie cœliaque. Il faut dire dans ce cas, que le diagnostic est une surprise (ou même un choc); si vous ne disposez pas de symptômes digestifs, vous êtes probablement assez stupéfait de découvrir que vous avez en fait la maladie cœliaque !

 

La maladie cœliaque latente silencieuse ou asymptomatique

Le diagnostic de la maladie coeliaque en 2008

 

Le modèle de l’iceberg illustre le stade de maladie latente, qui précède celui de la maladie actif et qui ne s’exprime pas sur le plan clinique [1]. Pendant cette phase de latence, la biopsie intestinale ne montre pas d’atrophie villositaire, mais les signes d’activation immunologique peuvent être présents dans la muqueuse intestinale et les auto-anticorps spécifiques sont aussi présents. La maladie cœliaque silencieuse est caractérisée par la présence d’auto-anticorps dans le sérum, l’existence de lésions histologiques intestinales typiques, chez les personnes prédisposées ( HLA-DQ2 ou DQ8 positifs) mais asymptomatiques. Un interrogatoire minutieux révèle souvent les signes digestifs frustes ou un déficit de taille chez l’enfant Hoffenberg[2].

 

Au cours du temps, il existe une progression plus ou moins rapide de la maladie latente à la forme silencieuse après la maladie active qui peut se révéler à tout âge. Parmi la population génétiquement prédisposée, cette évolution est très variable. Certains types développent rapidement la maladie, le tableau classique du petit enfant, d’autres types de symptômes et d’autres types de pendants à l’enfance ou à l’âge adulte voire au troisième âge. Cette maladie silencieuse peut provoque le cancer du tube digestif, notamment des lymphomes, et une augmentation globale de la mortalité [3, 4]. Le risque est discuté en cas de maladie cœliaque latente silencieuse ou asymptomatique [5].

 

 

 

Pourquoi un régime à zéro gluten si votre maladie cœliaque est silencieux? light-bulb-1002783_960_720Pensif

C’est vrai que c’est difficile de vous y mettre au régime à zéro gluten lorsque votre maladie est silencieuse et vous n’avez pas de symptômes ! Mais votre conscience des conséquences de la maladie cœliaque non traitée vous obligera à protéger votre santé à long terme. Tricher sur le régime alimentaire peut causer des problèmes de santé assez importants, y compris la malnutrition, l’infertilité, l’ostéoporose et peut-être même certains cancers.

Dans une étude publiée à la « Digestive Diseases conférence de la Semaine en 2011 », une équipe de recherche finlandaise réalisa un test sur 40 personnes ne présentant aucun symptôme digestif, mais testés positivement pour la maladie cœliaque et ils avaient tous des dommages intestinaux.


Les chercheurs ont divisé le groupe en deux : 20 personnes ont été soumises à un régime à zéro gluten et l’autre moitié à un régime alimentaire avec gluten. Cette expérience a été suivie pendant un an en évaluant les symptômes gastro-intestinaux et la qualité de vie.

Cette étude à révélée une nette amélioration sur les symptômes et la qualité de vie pour le groupe des personnes suivant le régime à zéro gluten. Les niveaux d’acide folique et la vitamine B12 sont améliorés dans le groupe qui a suivi le régime à zéro gluten. Les chercheurs ont également effectués des biopsies répétées pour les deux groupes, et ont notés des améliorations dans des lésions intestinales au niveau du groupe qui mange zéro gluten.

 

Références

 

1. West JH, Logan RF, Hill PG, Khaw KT, 2007. The iceberg of celiac disease: what is below the waterline? Clin Gastroenterol Hepatol  5:59-62.

2. Hoffenberg EJ, Emery LM, Barriga KJ, Bao F, Taylor J. Eisenbarth GS et al., 2004. Clinical features of children with screening-identified evidence of celiac disease. Pediatrics 113:1254-9.

3. Cosnes J, Cellier C, Viola S, Colombel JF, Michaud L, Sarles J et al., 2008. Groupe D’Etude et de Recherche Sur la Maladie Coeliaque. Incidence of autoimmune diseases in celiac disease: protective effect of the gluten-free diet. Clin Gastroenterol Hepatol 6:753-8.

4. Gao Y, Kritinsson SY, Goldin LR, Björkholm M, Caporeso NE, Landgren O, 2009. Increased risk of non-Hodgkin lymphoma in individuals with celiac disease and a potential familial association. Gastroenterology 136:91-8.

5. Lohi S, Maki M, Montonen J, Knekt P, Pukkala E, Reunanen A, et al., 2009. Malignancies in cases with screening-identified evidence of celiac disease : a long-term population- based cohort study. Gut 58:643-7.

Posted in Non classé.

2 Comments

  1. Même si on a pas des symptômes digestifs et ce que c’est obligatoire que les anticorps soient positifs pour juger que c’est une maladie coeliaque silencieuse

    • Bonjour Rachid,
      L’avis de votre médecin reste le plus important. Effectivement en l’absence de symptôme, c’est les test anticorps qui va démontrer si vous avez la maladie cœliaque ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.