Vie d’un cœliaque

Bien vivre avec la maladie cœliaque ?

 

Oh oui, sans aucun doute !

 

Eh bien aujourd’hui, je suis autonome vis-à-vis de ma maladie, non seulement je prépare mes repas, je me régale des multiples recettes de cuisine mais aussi je mène une vie tranquille et surtout saine à zéro gluten.

 

Au départ de mon régime que j’ai découvert exactement à l’âge de 26 ans, j’avais besoin d’aide et pour m’adapter, ma famille  m’a beaucoup aidée par la cuisine à zéro gluten pour tous !

 

De nombreux aliments sont bannis lorsque l’on suit un régime à zéro gluten,

nécessaire en cas de maladie cœliaque.

 

Au quotidien, la clé de la réussite est d’accepter sa maladie,

de bien la connaitre, de s’organiser et… surtout d’en parler !

 

 

Il n’y a aucune raison de restreindre vos activités sociales si vous souffrez de la maladie cœliaque. Sortir, partager de bons moments entre amis et surtout ne jamais arrêter de vivre!

 

Au niveau des restaurants,  je me prépare à l’avance et je fais attention. Vous n’avez pas à être gêné(e) de demander aux serveurs si vous pouvez modifier vos plats afin qu’ils répondent à vos exigences alimentaires.

 

L’avantage aujourd’hui c’est que l’alimentation à zéro gluten est devenue une mode et du coup c’est de plus en plus facile de se faire plaisir et manger au restaurant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *