Comment réussir une alimentation saine à zéro gluten ?–3ème partie

Comment réussir une alimentation saine à zéro gluten ?–3ème partie

 

Soyez le maitre de votre maison

 

Se mettre au régime à zéro gluten n’est pas si simple. Avant tout, il est nécessaire d’éliminer le gluten de votre alimentation puis de réapprendre à manger sainement.

Voici mes 7 conseils :

1. La cuisine est l’endroit le plus important ou vous devez faire attention aux contaminations.
Oui, la cuisine est le meilleur endroit ou peut se trouver le gluten. Il faut que votre cuisine soit bien organisée et très propre pour ne prendre aucun ne risque de contamination croisée.

retro-1291738_960_720

2. Prévoir des ustensiles séparés pour vous-même. Une couleur ou un modèle particulier pour vos ustensiles peut vous aider à les distinguer et ne pas les mélanger avec ceux utiliser pour le reste de votre famille si vous êtes le seul à manger sans gluten !

Vous aurez besoin de votre propre grille-pain, planche à découper, couverts, passoire et casseroles.

 

chef-1816252_960_720

 

3. Gardez vos aliments séparés des aliments contenant du gluten. Dans les armoires, vous devriez avoir votre propre étagère si vous avez une cuisine assez grande, mettez une armoire spéciale à votre nourriture. Plus c’est séparé mieux c’est pour vous et le reste de la famille.

retro-kitchen-2095748_960_720

5. Prenez le temps de mettre une étiquette «zéro gluten» dans tous les endroits où il n’y a pas de gluten. Cela est nécessaire surtout quand vous avez de la compagnie.

 

loupe

6. Assurez-vous que votre famille est consciente à 100% des règles de la cuisine et que chaque membre de la famille veille sur leur respect.

 

hands-3062274_960_720

 

7. Armez-vous de la patience et aussi de la prudence.

Comment réussir une alimentation saine à zéro gluten ?–2ème partie

Comment réussir une alimentation saine à zéro gluten ?–2ème partie

 

Les motivations du cœur !

change-2850274_960_720

On a vu dans la partie précédente que pour mettre en place un régime alimentaire strict à zéro gluten, la première question est celle de “Mindset”.

Oui, mais il ne suffit pas d’avoir de bonnes intentions ou de solides convictions pour être bien motivé.

 

Avez-vous les bonnes motivations ?

 

Avez-vous parfois essayé d’évaluer vos motivations? On veut toujours faire quelque chose de bien….apporter un changement dans notre vie, mais on se demande toujours, comment peut-on le faire ?!

 

Je veux dire, bien sûr, vous voulez changer votre alimentation, adopter un régime alimentaire à zéro gluten car vous avez la maladie cœliaque. Vous voulez vous sentir mieux. Vous voulez passer plus de temps avec vos amis loin de cette gêne de douleurs ou de partir aux toilettes chaque 05 minutes ! vous voulez arrêter de faire la sieste plusieurs fois par jour. Vous voulez surtout arrêter d’oublier les noms des gens que vous croisez dans votre vie!

Vous voulez tout simplement profiter de votre vie à coté de vos proches et des personnes que vous aimez…etc DSC_3141

C’est terriblement difficile de savoir discerner si nos intentions sont pures. Le cœur est complexe et on n’y comprend souvent pas grand chose, par fois même des motivations de nos propres cœurs.

Cela semble tellement évident, n’est-ce pas?

Mais lorsque vous commencez votre régime alimentaire à zéro du gluten,

vous réalisez que «c’est… très difficile. Oui, difficile d’abandonner le gluten, de ne plus manger sans gluten… , et c’est frustrant !

 

Mieux connaitre nos motivations nous rend plus convaincants

 

Evidemment, si on arrive à parler des qualités qu’on se reconnait totalement, non seulement cela nous rendent efficaces, mais encore mieux, nous font du bien !

« Il faut oser » ! Parler non seulement des qualités qui nous rendent efficaces mais aussi, heureux !

Changer votre alimentation du jour au lendemain n’est pas une tache facile. Je sais, je suis passée par là ! Mais c’est possible, car comme j y suis arrivée, vous allez réussir aussi !

Il faut oser utiliser la force que l’on a au fond de nous, « des qualités qu’on se reconnait totalement, que l’on peine à mettre en avant pour aboutir sur nos objectifs»

Avoir conscience des qualités qu’on va choisir de mettre en avant n’est pas forcément facile, oser demande d’assumer, de se réapproprier et d’accepter qui l’on est.

 

Plus facile à dire qu’à faire ? Oui et non.

Un régime alimentaire strict à zéro gluten !

Vous cédez toujours à la tentation !

Vous serez toujours malade !

Et vous recevrez toujours le mépris de la maladie cœliaque !

 

Avancer sur un régime alimentaire à zéro gluten, c’est adopter votre nouveau style de vie.

 

Acceptez votre maladie. Prenez toutes les émotions négatives associées à la maladie cœliaque et transformez-les en positives.

 

Je ne peux pas manger de pâtes? Je vais essayer des pâtes au maïs ou au riz.

Je ne peux plus manger du pain? Bah de toute façon je vais pouvoir enfin éviter le surplus de calories !
Je ne peux pas manger de pizza? Avec la présence de plusieurs farines à zéro gluten sur le marché, je vais pouvoir faire ma propre alternative plus saine.

 

Les qualités qui nous sont utiles

 

Demandons-nous plutôt de quelle façon la qualité qu’on veut mettre en valeur nous est utile. La réponse est dans ce que nous accomplissons…réalisons…réussissons… !

Lorsque je regarde le tabac qu’à fait le régime à zéro gluten dans le milieu des stars d’Hollywood alors que c’est une simple mode, je reste bouche baie !

Des stars déterminées à soigner leur bien être et leur beauté physique !

Et vous alors surtout qu’il s’agit bien de votre santé ?!

Votre nouvelle vie sera meilleure.

Vous avez probablement vécu la même vie, pris les mêmes décisions et mangé les mêmes aliments toute votre vie.

C’est pas un peu ennuyeux par hasard ?!

Vous avez aujourd’hui la possibilité de changer complètement votre façon de vivre.

Je pense que c’est plutôt cool.

Acceptez votre nouvelle vie et votre nouvelle alimentation à zéro gluten
Et très bientôt, vous allez adorer.

Comment réussir une alimentation saine à zéro gluten ?–1ère partie

Comment réussir une alimentation saine à zéro gluten ?

 

1ere partie : Tout commence dans votre tête !

 

Tout est question de « Mindset » ! Oui je dis bien de « mentalité » ou bien encore de « façon de penser »

L’état d’esprit est considérer comme une compétence de base pour réussir votre alimentation saine à zéro gluten !

 

jumping_man_at_sunset_silhouette-other

 

Votre diagnostique vous a confirmé la maladie cœliaque ? Votre médecin vous a dit clairement que le seul traitement est “une alimentation stricte à zéro gluten”…. « À vie » !

Vous allez tout de suite penser aux croissants et pains au chocolat pour le petit déjeuner, la pizza qu’on partage entre amis, les plats de pâtes qu’on prépare en famille lorsqu’on a pas beaucoup de temps pour cuisiner, les sandwiches pour le repas de midi au travail, …etc

 

Et tout cas votre tête tourne dans tous les sens et vous vous dites : Comment faire ? Par ou commencer ?

Eh bien, respirez profondément….détendez vous….je vous promets que, même si ce n’est pas facile, vous pouvez changer votre mode de vie et vous allez le faire….y a pas de raisons !

Mais avant de perdre la raison en profitant au max de manger encore ce que vous aimez (réaction typique des débutants), vous devez tout d’abord accepter mentalement que vous ne pouvez plus jamais manger comme avant. C’est-à-dire, ni du pain de boulanger, ni pizza, ni plats de pates bien cuisinés, ni couscous,…etc.

 

Je vous le répète… vous ne pouvez plus jamais manger du gluten… jamais !

 

Vous vous retrouvez d’un coup dans une atmosphère ou vous êtes hypnotisé et bloqué ! ….C’est embarrassant, je le sais, je suis passée par là… et je vous comprends mais c’est comme ça !

nouveau

 

Votre mode de vie doit changer et c’est à vous seul de le faire, personne ne le fera à votre place. Il s’agit de votre santé et votre bien être. Il s’agit bien de votre capital de vie !

Vous devez disposer d’une psychologie positive c’est-à-dire, être capable de voir le verre à moitié plein lorsque les autres le voie à moitié vide.

Vous devez être capable de traverser les épreuves que la vie vous propose sans jamais baisser les bras, ni renoncer.

 

Ce qui m’as permis de guérir, c’est le fait de ne jamais triché ni cédé. Tout ce passe dans ma tête. Vous devez accepter que la seule et unique solution soit d’éliminer le gluten totalement de votre alimentation. Le gluten est un réel danger pour votre santé et bien être. Même si une envie vous envahi c’est votre tête qui commande. A partir du moment où votre tête réalise cela, vous pouvez songer au plan à mettre en place pour changer votre mode de vie en changeant votre rythme et type d’alimentation.

 

Lorsque j’ai été diagnostiqué pour la première fois, je me souviens avoir dit à mon médecin que « maintenant que je connais finalement la raison de mes douleurs, je vous fais la promesse de respecter mon régime et ne jamais tricher ».

 

Par contre, c’est grâce à mon mindset que j’ai décidé de savoir davantage sur la maladie cœliaque. Cela m’a beaucoup aidé à réaliser le danger de cette maladie. Eh voilà, aujourd’hui complètement guéri et je profite bien de ma vie comme une personne normale et même mieux !

 

Celui qui souhaite arriver à bon port dois avoir un moral à toutes épreuve et en particulier la capacité à ne jamais perdre de vue son objectif. Voilà toute l’importance du Mindset : la capacité à tenir le cap pour s’assurer que le navire arrivera à bon port.

 

Je sais que la volonté de tout le monde n’est pas à la hauteur. Suivez mon conseil. Donnez-vous du temps. Vous êtes dégouté…peut être énervé… c’est normal de pleurer votre ancienne alimentation…. Vous êtes triste.

 

OK !            ok-2385794_960_720

Mais passons maintenant aux choses sérieuses.

Regardez en avant et non en arrière.

Préférez-vous une vie saine à zéro gluten ou bien une vie misérable et amère avec des douleurs ?

Vous ne pouvez plus manger du gluten ? Tant pis

Regardez les choses en face…..il y a pire dans la vie….oui bien pire !

 

Un défi mental à relever

Oui, il s’agit bien d’un défi mental à relever, si non vous ne réussirez jamais à vous passer du gluten. Mes parents et mes amis (es) trouvent que ma volonté ne cesse de grandir grâce à ma maladie. En effet c’est une question de confiance en soi. Vous gagnerez confiance en vous au fur et à mesure une confiance en soi que vous pouvez appliquer par la suite sur tous les autres aspects de votre vie.

Comment-garder-confiance-en-soi

 

Connaissez-vous cette citation « La confiance en soi est le premier secret du succès » ?

(Ralph Waldo Emerson 1803-1882)

 

citation-la-confiance-en-soi-est-le-premier-secret-du-succes-ralph-waldo-emerson-178247

 

Mais si chacun est son propre artisan, comment développer et gagner cette confiance en soi ?

 

1 / D’abord faut bien se connaitre

Prenons-nous suffisamment le temps de nous connaitre ? Certainement pas !

Pour avoir confiance en soi, il est impératif de savoir qui vous êtes, de bien vous connaitre et pour cela, vous allez devoir effectuer un véritable travail sur vous-même.

Quelles sont vos qualités ? Quels sont vos défauts ?

L’objectif est de tirer le meilleur parti de votre analyse.

Plus vous serez honnête et sincère envers vous-même, plus vous pointerez du doigt les choses sur lesquelles vous devez travailler et les points positifs à mettre en avant.

Ainsi avec une meilleure conscience de soi, vous serez en mesure d’opérer des changements et de renforcer votre confiance

Vos atouts vont vous servir à vous tirer vers le haut, à vous montrer sous votre meilleur jour.

construire-sa-confiance-en-soi

2/ Arrêtez de vous saboter et faire taire votre petite voix intérieure

Oui ! Une petite voix intérieure qui vous honte et vous envoie régulièrement des messages du genre «  ce n’est pas possible,  je n’arriverai jamais »… Faites-la taire fermement en lui répondant par « c’est possible, je vais y arriver »

20985211-24214515

3/ Transformez votre peur en énergie positive !

 

Vous éprouvez une peur qui vous panique ? Ne dépensez pas toute votre énergie et vos pensées à essayer de dissimuler votre nervosité. Essayez au contraire de la transformer en actions positives : souriez, parlez, allez vers les autres, positivez….

Comme ça, dans les prochaines semaines, si vous respectez tous ce qu’on vient de dire, je vous promets que vous passerez effectivement de «Je ne peux pas respecter mon régime à zéro gluten» À «Je ne veux plus de cette maladie cœliaque».

 

Fotolia_88427503_M-©-ALDECAstudio-Fotolia.com_-1024x716


 

Et une fois que vous y parvenez, vous êtes à mi-chemin.

Incoming search terms:

besideond

Comment passer à une alimentation saine à zéro gluten ?

Comment passer au régime sain à zéro gluten ?

Vous venez d’être diagnostiqué de la maladie cœliaque !

car-1967698_960_720

Vous êtes frustré …vous vous posez un million de questions … est ce que mon corps va guérir ? Comment faire pour respecter mon régime à zéro gluten ? Puis je tricher ? Comment m’organiser pour mon alimentation ? C’est toute ma vie qui doit changer….mais comment puis je arriver à changer mon mode de vie ?

cooking-2519657_960_720

Eh bien, j’ai une bonne nouvelle pour vous

Vous allez guérir !

Vous avez du mal à ne plus jamais manger du gluten?

Vous allez accepter votre maladie !

Vous avez faim…mais peur d’aller manger ?

Vous apprécierez de nouveau vos repas !

Vous avez la rage contre la maladie cœliaque, qui range votre corps ?

Vous allez apprendre à vivre avec la maladie cœliaque !

Comment réagissez vous à ce qui vous arrive ?!

C’est à partir de cette dernière question que vous allez apprendre à vous adaptez à cette maladie mystérieuse !

défi

Pour moi, soit je combats cette maladie ou bien je me laisse abattre !

Et vous ? Comptez-vous gagner le combat contre la maladie cœliaque ?!

 

Laissez-moi des commentaires si vous désirez vous exprimez sur votre maladie et quelle était votre réaction après votre diagnostic?

Incoming search terms:

beanvua

Comment est diagnostiquée la maladie cœliaque ?

Comment est diagnostiquée la maladie cœliaque ?

 

Qu’est ce que les médecins et les patients doivent savoir sur les biopsies de la maladie cœliaque ?

Le diagnostic de la maladie cœliaque se confirme par une biopsie. Avec cette dernière, des petits échantillons sont prélevés de l’intestin grêle pour les soumettre à des examens spécifiques.

Il y a quelques jours, Rania m’a écrit pour me demander de lui expliquer son compte rendu de la biopsie. Je lui ai répondu que c’est son médecin qui est censé lui donner des précisions car je ne suis pas médecin. Par contre, j’ai eu l’idée de vous parler de cette thématique pour mieux éclairer la question de la biopsie.

Si vous êtes appelé à faire une biopsie, vous ne savez pas forcement comment elle se déroule depuis la collecte des échantillons jusqu’à l’interprétation des résultats par les professionnels de la santé impliqués dans le processus. Et puis, comme le cas de Rania qui a fait une biopsie sans aucune explication préalable par son médecin et je suis aussi passée par là.

Le rôle du gastro-entérologue qui prélève les échantillons, le pathologiste qui les examine au microscope et le médecin qui récupère les résultats pour établir un diagnostic est important pour le patient. Ces différents acteurs doivent rappeler les étapes menant aux meilleurs soins pour les patients.

 

« Le diagnostic de la maladie cœliaque nécessite une coopération étroite entre les pratiques cliniques, endoscopiques et de laboratoire.

Un dialogue informé entre les spécialités est crucial. « 

 

Méthode du diagnostic

Endoscopie ou fibroscopie

C’est une méthode ambulatoire sous sédation et anesthésie locale. Une procédure d’exploration des organes et des cavités internes de l’organisme comme l’intestin grêle. Réalisée au moyen d’un endoscope, sorte de tube souple au bout duquel sont fixées une lampe et une caméra. L’endoscope est inséré depuis la bouche du patient et se dirige vers l’intestin grêle, envoyant une image vidéo à un moniteur permettant au médecin de voir les évidentes anomalies (atrophie villositaire).

 endoscope_reference

 

Biopsie

La biopsie consiste à prélever de petits échantillons de la muqueuse de l’intestin grêle afin d’effectuer des examens médicaux. Le prélèvement s’effectue par l’endoscope. Les échantillons sont donc étudiés sous microscope par un pathologiste pour déterminer les signes de maladie cœliaque.

endoscopie-wd_reference

Les endoscopistes font toujours une biopsie, même dans les cas où l’intestin semble normal au cours de l’endoscopie, car la muqueuse peut sembler normale même chez les patients atteints de maladie cœliaque.

 

Sur quelle partie de l’intestin grêle s’effectue l’endoscopie ?

 

 

Duodénum

C’est la première et la plus courte partie de l’intestin grêle

 duodenum

Les endoscopistes prélèvent au moins deux échantillons dans la première partie du duodénum, juste après l’estomac, et au moins quatre échantillons plus loin dans la longueur du duodénum (appelée la deuxième partie du duodénum).

Les médecins fournissent aux pathologistes des informations sur le potentiel de la maladie cœliaque, notamment les symptômes, les médicaments pris par le patient, les antécédents médicaux du patient et de la famille, l’état du régime sans gluten et les résultats des tests sanguins et génétiques.

La grossesse pour les cœliaques

Marie-Hélène m’a posée une question relative à l’infertilité et la maladie cœliaque !

kid-849363_960_720

J’ai trouvé sa question super intéressante d’où mon article d’aujourd’hui !

Connais-tu l’infertilité causée par la maladie cœliaque ?

Une question difficile à poser, mais malheureusement une maladie cœliaque non diagnostiquée peut causer l’infertilité.

consulting-1739639_960_720

Il est essentiel pour les médecins de considérer la maladie cœliaque non diagnostiquée lorsqu’une femme présente des problèmes de fertilité. Aussi, les femmes atteintes de la maladie cœliaque doivent savoir qu’elles ne sont pas différentes des autres femmes en ce qui concerne la grossesse. suivre le régime à zéro gluten est essentiel pour les femmes atteintes de la maladie cœliaque qui veulent tomber ou sont enceintes.

Malgré la prise de conscience, la disponibilité d’un test sanguin et d’une biopsie pour déterminer si une personne est atteinte d’une maladie auto-immune grave. Il est vrai que la maladie cœliaque est enregistrée à environ 1% de la population générale, mais environ 80% restent non diagnostiqués !

 

 

 

Plus de 6300 études de cas !

Un chiffre exact de 6 319 femmes cœliaques ont été étudiées par les chercheurs des hôpitaux Horsens et Odense et de l’Université d’Aarhus au Danemark. Les chercheurs se sont penchés sur le moment de la grossesse et les fausses couches.

hospital-1706646_960_720

L’étude a révélé que lorsque les femmes atteintes de la maladie cœliaque n’étaient pas diagnostiquées, elles ont eu 11 fausses couches supplémentaires pour 1 000 grossesses. De plus, les femmes tombent moins souvent enceintes, avec 25 grossesses de moins pour 1 000 personnes. Le risque global de problèmes de grossesse chez les femmes non diagnostiquées était de 15 pour 1 000 grossesses comparé aux femmes qui ne souffraient pas de la maladie cœliaque.

Tant de femmes ont passé des années à essayer d’être enceintes sans savoir qu’elles souffraient en fait d’une maladie cœliaque non diagnostiquée et tout ce dont elles avaient besoin était un test sanguin.

Incoming search terms:

chapternoq

ZED 1227 ?

« Mère tendre » m’a écrit concernant son fils qui est cœliaque et elle se demande si un médicament existe en dehors du régime alimentaire !

Comment progressent les études sur un nouveau traitement pour la maladie cœliaque ?

ZED 1227 ? 

medocs

ZED 1227 n’est pas un jouet pour enfant ni un robot pour la prochaine sortie de Star Wars, mais plutôt un nouveau médicament qui est en plein développement pour le traitement de la maladie cœliaque.

Comment peut-on préconiser un traitement ? Ou bien d’une autre manière sur quoi se base t on pour développer un médicament pour la maladie cœliaque ?

On sait que chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, il y a des cellules responsables de la destruction des villosités intestinales. On sait aussi que le rôle de ces derniers est l’absorption des nutriments.

 

Un petit rappel

Comment le gluten endommage nos intestins ?

Eh bien, lorsqu’une personne atteinte de la maladie cœliaque mange du gluten, des fragments de gluten non digérés finissent dans l’intestin grêle. Là, certains fragments de gluten traversent les entérocytes, qui se trouvent à la surface des villosités et qui tapissent la surface de l’intestin grêle. Ces fragments de gluten peuvent maintenant s’accumuler sous les entérocytes. Cette « accumulation » amène les entérocytes à envoyer un signal chimique au système immunitaire indiquant que quelque chose ne va pas.

douleur ab

Ce « signal » est ensuite reçu par les cellules du système immunitaire, qui attaquent alors et endommagent les entérocytes. Ce dommage provoque le relâchement des jonctions serrées entre les entérocytes. Normalement, rien ne peut passer entre ces cellules, mais maintenant qu’il y a de l’espace entre les entérocytes, davantage de fragments de gluten non digérés passent.

De plus, les entérocytes partiellement endommagés libèrent une enzyme appelée TTG. Cette enzyme s’attache aux fragments de gluten. Lorsque la TTG se lie au gluten, elle modifie le gluten d’une manière qui déclenche la réponse du système immunitaire primaire. Le gluten qui a été modifié est absorbé par des globules blancs spéciaux, appelés cellules immunitaires présentant l’antigène. Ces globules blancs présentent le gluten en utilisant un récepteur à la surface des globules blancs. En présentant le gluten, le récepteur signale un autre type de cellule du système immunitaire, appelé cellule T auxiliaire. Les cellules T combattent les maladies dans le corps, mais dans le cas de la maladie cœliaque, les cellules T sont déclenchées par le gluten pour attaquer par erreur les entérocytes.

Les entérocytes et l’absorption intestinale

Les entérocytes sont les cellules les plus internes de l’intestin grêle.

Leur principale fonction est de permettre le transit sélectif des nutriments de l’extérieur vers l’intérieur de l’intestin grêle.

Les nutriments résultants de la digestion, traversent la membrane apicale au niveau des microvillosités présentes sur une des faces de ces cellules.

Cette traversée de la membrane cytoplasmique s’effectue par des enzymes.

Puis les nutriments traversent l’entérocyte et sortent au niveau de la membrane basale dans le milieu intercellulaire, puis ils passent dans les capillaires sanguins.

 

ZED1227

 

De ce fait, la sécrétion d’une enzyme viendra aggraver la situation en provoquant une destruction des villosités de la muqueuses intestinales portants les fragments de gluten car sont considérés comme un danger. Cependant, le rôle d’un médicament sera de bloquer l’enzyme agissant avec des fragments de gluten afin de les rendre plus reconnaissables pour les cellules responsables de la destruction des villosités.

Qui est cette enzyme ?

La transglutaminase tissulaire (TTG) 

Une enzyme qui en contact avec le gluten, le rend nocif. Dans la maladie cœliaque, le système immunitaire intestinal ne reconnait pas le gluten comme un aliment inoffensif, mais comme un organisme dangereux ; et l’enzyme TTG aggrave la situation en provoquant une meilleure adaptation au système immunitaire notamment la destruction des villosités de la muqueuse intestinale. Cependant, le TTG joue un rôle principal dans l’amélioration de l’activité inflammatoire du gluten sur la muqueuse intestinale.

ZED 1227

Un médicament qui empêcherait la réponse immunitaire en bloquant tout simplement l’enzyme TTG qui va aggraver la situation en considérant le gluten comme un organisme dangereux. Cette action de blocage de TTG va donc laisser le gluten traverser la muqueuse intestinale sans dégâts.

La recherche sur ZED 1227 a récemment progressé vers une étude clinique de phase 2, qui testera le fonctionnement et le dosage de la pilule.

 

laboratory-2815641_960_720

Les recherches sont menées dans 16 centres médicaux en Europe, notamment en Allemagne, en Finlande, en Norvège et en Irlande. Et on s’attend à ce que le gluten soit neutralisé par le médicament pour les patients qui le reçoivent.

Respect de la vie privée et confidentialité

Respect de la vie privée et confidentialité

Le présent site est la propriété de Djida AYAD. Un site qui a pour but de partager les informations sur la maladie cœliaque nous  concernant. Les données collectées sur mon site sont sous ma responsabilité dont le respect et protection de votre vie privée.

 

Je m’engage à ce que la collecte et le traitement de tes données personnelles soient effectués de manière licite, loyale et transparente, conformément au règlement général sur la protection des données ( RGPD).

La collecte des données se limite au strict nécessaire. De manière générale je m’engage à me conformer à toutes les règles légales qui pourraient empêcher, limiter ou règlementer la diffusion d’informations ou de données et notamment à me conformer à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’union européenne.

 

1- Pourquoi collecter tes données ?

La collecte de tes données me sert à mieux comprendre tes besoins et mieux t’informer sur la maladie cœliaque. Je te fournie un contenu personnalisée et je te propose des informations utiles à travers les différents articles publiés sur mon blog. Cela se réalise à l’aide d’une newsletter qui te sera adressée de temps à autre.  Ces données peuvent aussi être utilisées pour t’offrir des cadeaux gratuits sous forme d’ebooks.

 

2- Quelles sont les données collectées ?

Sur mon site, je te donne la possibilité de t’abonner à des e-mails pour recevoir des articles inédits et des ebooks susceptibles de t’intéresser. Ton adresse email et le nom sous lequel tu t’es inscrit ne sont ni vendus, ni loués, ni échangés avec personne et demeurent strictement confidentiels entre nous.

 

3- Sécurité

Le présent site web met en œuvre des mesures de sécurité appropriées pour éviter la perte de données, l’utilisation abusive ou inappropriée et l’accès non autorisé aux informations personnelles. L’adresse email et le nom sous lequel tu es inscrit sont gardés secrets chez un prestataire de service qui met en œuvre les procédures les plus efficaces en matière de sécurité et protection des données personnelles.

 

4- Notification de modification

Ma politique de confidentialité est susceptible de subir des modifications de temps en temps pour s’adapter aux lois et règles EU en vigueur elles que les RGPD (Règles Générales de Protection des Données) en vigueur le 25 mai 2018. Ces modifications peuvent être dues à des modifications de lois.

 

Me contacter

Pour tes données personnelles tu es en droit de demander leur correction ou suppression.

Je te souhaite une très bonne navigation en toute sécurité sur mon blog.

 

Bien amicalement

Djida

Mon astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

Appliquer mes bonnes résolutions ?

C’est possible !

Une question qui revient à chaque fois et à la même période de chaque fin d’année. J’ai commencé la formation de blogueur Pro en 2015 et en parallèle avec ma première année des travaux de thèse. Concernant le développement de mon blog, je me suis fixé sept résolutions pour n’en tenir aucune vers la fin de l’année !

Les deux années 2016 et 2017 étaient loin de satisfaisantes !

Désastreux hein ?!

résolution

Aujourd’hui, je me retrouve de nouveau à réfléchir comment tenir cette fois-ci mes résolutions pour me lancer sérieusement dans le développement de mon blog ?!

Alors, ce que je tire de l’échec des deux années précédentes est à priori, de réduire le nombre de résolutions pour que je puisse les tenir. Il est préférable de travailler sur trois résolutions pour n’en tenir que deux plutôt que sur sept pour n’en retenir aucune. N’est-ce pas !

Eh bien oui, il ne faut pas viser la lune si nous n’avons pas la fusée ! Il faut viser des objectifs de niveaux atteignables pour rester motivé (e) jusqu’au bout du chemin. Évidemment, le chemin est un peu long pour arriver au sommet de nos objectifs.

En contrepartie, l’échec n’était pas total… car heureusement j’ai pu finaliser ma thèse de doctorat !

Deux à Trois principales résolutions

Si vous tenez à réaliser un projet, donnez vous au départ deux à trois résolutions. Un maximum de trois (03) bonnes résolutions que vous allez respecter pour changer votre vie. Éviter de vous encombrer pour ne pas vous lasser après peu de temps. Trois objectifs atteignables feront l’objet d’une préoccupation constante de votre cerveau.

Effectivement, notre cerveau ne peut se concentrer que sur un nombre petit de choses surtout face à la multitude d’activités quotidiennes.

Nouvelles habitudes

Pour tenir nos trois bonnes résolutions, la nécessité de réfléchir sur la mise en place de nouvelles habitudes s’impose. En effet, cela est très possible grâce à une soigneuse préparation.

Comment mettre en place de nouvelles habitudes?

La vie est une routine quotidienne comme par exemple, se lever tous les matins à 6h00, faire sa toilette, prendre son petit déjeuner à 6h30 pour sortir à 7h00 et prendre son poste de travail à 8h00. Cependant, notre vie est chargée d’habitudes que nous mettons en place au fur et à mesure, dans le but de mieux gérer nos différents plannings et d’organiser notre quotidien.

Pourquoi mettre en place de nouvelles habitudes ?

Les aléas du quotidien nous font vite oublier les promesses que nous nous sommes faites pour bien tenir nos bonnes résolutions.

Mais attention, il y a un phénomène très embarrassant qui se mêle de notre vie pour nous freiner ou même nous bloquer afin de ne pas tenir nos bonnes résolutions. Il s’agit de « la procrastination ». Oui, c’est un vrai cauchemar lorsque nous sommes livrés à nous même sur le chemin du travail sur de nouveaux concepts pour améliorer notre vie.

Qu’est ce que la procrastination ?

Nous avons toujours et constamment tendance à retarder le moment de nous mettre à travailler.

Qu’elles sont les raisons d’une telle attitude ?

Les raisons sont multiples, on peut en distinguer deux. Soit on est dépassé au point où on ne sait pas par où commencer ou bien on est distrait par d’autres activités (internet, télévision, jeux….etc). Et pourtant, nous aimerions tellement que notre vie change pour le meilleur, si non, nous n’aurions pas fixé des résolutions.

Ok ! maintenant, il y a une question inévitable à laquelle nous devons répondre !

A votre avis ?

Comment vaincre la procrastination ?

Je pense que le point de départ vers la lutte contre la procrastination est de bien savoir ce qu’on veut dans la vie! C’est notre arme principale ; ensuite il y a des techniques et des outils modernes de nos jours qui peuvent nous aider dans l’acheminement des différentes étapes pour tenir nos résolutions.

Mind mapping ou bien la carte mentale

La liste des différentes taches à accomplir pour aboutir sur nos résolutions est représentée sous une forme graphique avec des formes et couleurs attractives selon l’organisation et l’ordre de priorité des étapes à respecter. C’est beaucoup plus facile à suivre et à mémoriser. C’est un peu la manière dont fonctionne notre cerveau.

Pour exécuter les différentes taches, on doit procéder par ordre de priorité. Cela est seulement possible par la maitrise de la gestion de notre temps. En effet, plusieurs méthodes sont utilisées pour la gestion du temps.

Une méthode simple et efficace « Promodoro »

Promodoro est une technique de gestion du temps développée par l’italien Francesco CIRILLO à la fin de l’année 1980. Une minuterie sous forme de tomate qui sert à diviser le travail en intervalles de temps (promodoros) traditionnellement de 25 minutes avec des courtes pauses de 5 minutes.

Lorsque j’étais doctorante, c’est la méthode qui m’a beaucoup aidée pour avancer sur mes travaux de recherches et surtout la partie rédaction. C’est la méthode la plus simple et la plus efficace pour booster notre volonté.

L’utilisation de la minuterie confirme donc notre détermination à lancer une tache et surtout notre désir à l’achever. C’est une technique assez pratique et motivante car plus on accomplit une tache en 25 minutes, et plus on se félicite du fait que le temps consacré est au profit de notre projet qui se met en place au fur et à mesure que l’on multiplie les taches.

Avantage de la méthode « Promodoro »

C’est une méthode qui vous permet de vous concentrer sur la tache programmée pendant 25 minutes. Votre cerveau ne va se focaliser que sur cette tache. A répéter avec plaisir pour l’accomplissement au fur et à mesure du reste des taches LOIN de vous lancer dans une grande tache complexe et mal définie.

Voilà donc par expérience, je viens de vous montrer comment j’ai pu tenir mes résolutions pour finaliser ma thèse dans les délais impartis et je garderai les mêmes pour développer mon blog pour l’année 2018.

Je vous assure que si vous respectez le principe que je vous ai écrit plus haut, il n y a aucune raison pour que ça ne marche pas pour vous. Tout travail mérite récompense et  je n’en doute pas d’ailleurs je vous invite à revenir vers moi pour partager vos progrès et réussites.

Mon présent article participe à l’évènement inter-blogueurs intitulé « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » à l’initiative d’Olivier Roland. Ce dernier est propriétaire du blog « Devenir Meilleur » (https://devenez-meilleur.co/ ) que je vous recommande vivement de visiter car c’est une vraie mine d’OR sur le développement personnel. La dernière fois j’ai lu un article, c’était sur « Les avantages de cruauté », je suis restée scotchée !

Je vous demande maintenant si mon article vous plaît, de voter pour lui en cliquant sur le lien suivant : https://devenez-meilleur.co/evenement-interblogueurs-votre-meilleure-astuce-pour-appliquer-vos-bonnes-resolutions/

Un vaccin contre le gluten ?

Un vaccin se rapproche pour traiter la maladie cœliaque butterfly-614548_960_720

 

Nexvax2® est un vaccin thérapeutique à diverses doses, à partir d’une injection initiale par une série de doses de rappel. Les chercheurs travaillent sur un vaccin pour protéger les personnes atteintes de la maladie cœliaque de l’exposition au danger du gluten. Nexvax2 est une forme d’immunothérapie, une approche prometteuse de la maladie cœliaque qui utilise le système immunitaire du corps pour traiter ou prévenir la maladie.

 

0008731334H-1920x1280-620x413

 

Le principe est qu’une petite quantité du vaccin est donné au début du traitement ensuite la quantité est augmentée graduellement, le système immunitaire des patients qui ont la maladie cœliaque et notamment le gène le plus communément associé à cette maladie, HLA-DQ2.5, s’accumulera une résistance aux protéines nocives provenant du gluten qui seront sans aucun effet négatif.analysis-2025834_960_720

Initialement, le vaccin serait utilisé pour protéger contre l’exposition au gluten tandis que les patients continuent leur régime à zéro gluten. Dans une deuxième étape, les recherches sur ce vaccin sont dans le sens de permettre l’élimination du régime à zéro gluten pour une alimentation normale.

adult-19025_960_720

Selon les recherches, le vaccin fonctionnerait dans 75% à 90% des cas. Actuellement, le seul traitement existant contre cette maladie et l’élimination complète du gluten de l’alimentation.

Incoming search terms:

tiredp3s,vaccin coeliaque