Bien vivre avec la maladie cœliaque ?

Bien vivre avec la maladie cœliaque ?

 

Oh oui, sans aucun doute !

 

Eh bien aujourd’hui, je suis autonome vis-à-vis de ma maladie, non seulement je prépare mes repas, je me régale des multiples recettes de cuisine mais aussi je mène une vie tranquille et surtout saine à zéro gluten.

Au départ de mon régime que j’ai découvert exactement à l’âge de 26 ans, j’avais besoin d’aide et pour m’adapter, ma famille  m’a beaucoup aidée par la cuisine à zéro gluten pour tous !

 

Il faut dire qu’aujourd’hui on a la chance d’avoir au moins une boulangerie qui fait du pain ou quelques desserts à zéro gluten. De plus, il y a une variété de produits à zéro gluten dans les supermarchés.

Vous allez peut être me dire qu’on ne trouve pas tous les produits au niveau du même supermarché, on ne trouve pas les produits qu’on veut, il y a des ruptures de stock, les prix des produits sont trop élevés, les enfants ne peuvent pas profiter dans les fêtes d’anniversaires ou pendants les gouter proposés, il n y a pas encore de restaurants spécialisés qui proposent des menus à zéro gluten…etc.

Pour cela, je vais partager avec vous comment je procède dans mon quotidien pour que ma vie soit saine à zéro gluten :

 

• La maladie cœliaque est une maladie si spéciale. Je n’arrête pas de parler à mon entourage pour me faciliter la vie.
• Pour mes courses, je m’organise à l’avance par rapport à tous mes besoins, soit je connais les dates de disponibilités des produits au niveau des points de vente soit je passe mes commandes
• Je lis toujours par habitudes l’étiquetage de tous les produits que j’achète pour ne pas consommer du gluten caché chez certains produits tels que les chocolats, les sauces préparées, les yaourts …etc.
• Certains produits à zéro gluten sont remboursable par la sécurité sociale grâce au travail accompli par l’AFDIAG (Association Française Des Intolérants Au Gluten), d’ailleurs je vous encourage et conseille de vous y adhérer
• Je cuisine beaucoup chez moi et je prépare des repas équilibrés et complets à zéro gluten selon mes goûts !
• Je cuisine avec des produits frais à base de légumes et fruits de saison en évitant au maximum les surgelés
• Au restaurant, j’explique toujours au serveur ma maladie afin de bien manger et profiter du moment présent !
• Lorsque je suis invité pour un anniversaire, j’explique à l’avance le fait que je suis une cœliaque pour assurer ma part de gâteau à zéro gluten ou bien un dessert spécial
• Au travail, je porte toujours mon déjeuner de chez moi que je réchauffe sur place.

 

De nombreux aliments sont bannis lorsque l’on suit un régime à zéro gluten,

nécessaire en cas de maladie cœliaque.

Au quotidien, la clé de la réussite est d’accepter sa maladie,

de bien la connaitre, de s’organiser et… surtout d’en parler !

 

Il n’y a aucune raison de restreindre vos activités sociales si vous souffrez de la maladie cœliaque. Sortir, partager de bons moments entre amis et surtout ne jamais arrêter de vivre!

Au niveau des restaurants,  je me prépare à l’avance et je fais attention.

Vous n’avez pas à être gêné(e) de demander aux serveurs si vous pouvez modifier vos plats afin qu’ils répondent à vos exigences alimentaires.

 

 

L’avantage aujourd’hui c’est que l’alimentation à zéro gluten est devenue une mode et du coup c’est de plus en plus facile de se faire plaisir et manger au restaurant!

Posted in Non classé.

12 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.